Ses atouts sont ostensibles, elle les valorise fièrement, elle ne se conçoit que par eux. Découvrons la beauté noire.

En Afrique, parler de beauté, c’est mettre en exergue les atouts et prédispositions naturelles des femmes.

Une femme d’origine Africaine se reconnaît essentiellement par sa peau. Qu’elle soit cannelle, bronzée ou ébène, la peau noire est le reflet le plus expressif de l’identité Noire. Si elle rappelle un passé empreint de douleur, elle n’en demeure pas moins un symbole de fierté et de richesse. Il y a peu de temps, le mannequin noir n’était qu’une exception sur les T des grands événements de mode. Aujourd’hui, la beauté noire est davantage reconnue. De la Guinéenne   Katoucha Niane à Naomi Campbell, la peau noire s’est finalement imposée et reste pour les africaines, un label de beauté atypique.

De la beauté à la générosité

Une belle africaine s’identifie par ses formes généreuses. Dans la tradition africaine, la minceur n’est synonyme ni de beauté ni de bonne santé. La taille des hanches, symbole de fécondité, alimente les idéaux du physique féminin. La plus ancienne représentation de la femme est la Vénus Hottentote qui présente une poitrine et des hanches démesurément larges.  Une générosité des formes qui révèle l’idée purement africaine de la mère débonnaire.

La beauté Africaine enfin une dimension morale. L’ africaine est vertueuse, incarne le respect, la générosité, la sagesse et la fidélité. Elle a la charge d’apporter à la société ses valeurs de respect, de sagesse, mais aussi et surtout son intelligence.

C’est cela l’originalité de la beauté noire !

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE