Le jeans est un de nos indispensables. Il a fait un long chemin depuis son apparition au 19e siècle. De l’univers ouvrier à la mode, en passant par celui des loisirs pour atteindre le monde du travail, le jeans a progressivement gagné toutes les garde-robes pour s’imposer comme LE classique de la mode.

Les origines

Loin d’être né aux États-Unis comme on pourrait le penser, ce tissu est originaire de la ville de Gênes en Italie. Pour la petite histoire, Gênes était connue pour la qualité de ses étoffes. Une des plus populaires de l’époque est un mélange de toile de laine et de lin, servant à confectionner des voiles pour les bateaux et des pantalons résistants pour les marins. Les Génois entament des échanges commerciaux avec les États-Unis et cette toile devient peu à peu la toile de « jeans ». Chut, on ne le répète à personne…

Le Jeans Destroyed

Le Destroy jeans
Crédit photo Tamara Richardson

Sous nos tropiques, on a connu le pantalon jeans au bas large, évasé, Slim, taille basse, taille haute et maintenant skinny Destroyed (Slim Déchiré). Très tendance, il est serré, prêt du corps et dessine nos courbes. Sa particularité reste les ouvertures défaites qui donne un air à la fois négligé, stylé et hyper sexy. On peut se limiter à une petite déchirure linéaire toute discrète au niveau des genoux ou opter pour un modèle over used avec plus de coupures.

Il est clair qu’on ne vous le conseillera pas pour un entretien d’embauche ou pour des occasions où le sérieux est de mise, mais si vous avez envie d’attirer des regards à l’occasion d’un after-work, une fête entre potes ou une balade, bref des occasions de loisirs ou de décontraction, oui oui et oui…avec un chemisier ou un body , des tennis ou en escarpins….c’est le swag au rendez-vous… !

Par Queen Bayela

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE