Après le succès de sa première édition, la Black Beauty Fair revient pour une deuxième édition dès septembre. Nous avons rencontré Léna Gnininvi, l’un des visages de ce rendez-vous incontournable. Elle nous en dit plus sur les coulisses de l’évènement et nous dévoile sa conception de la beauté africaine. 

Bonjour Léna, nous sommes ravies de t’avoir avec nous. 

Bonjour, Léna GNININVI est une togolaise résidant à Abidjan depuis quelques années. Je suis entrepreneure & mordue de beauté.

Quel est ton parcours ?

A la fin de mon cursus en école de commerce en France, j’ai rejoint un groupe de e-commerce en Côte d’Ivoire. J’y ai dirigé le département des achats de produits textiles & cosmétiques. Cette expérience m’a fait réaliser tout le potentiel inexploité de la filière cosmétique en Côte d’Ivoire.

D’où est venue l’idée d’organiser un événement d’envergure tel que la Black Beauty Fair ?

Mes associées & moi souhaitions contribuer à l’émergence d’une beauté noire, naturelle & authentique.

Le format de Black Beauty Fair (évènement hybride ouvert aux particuliers & aux professionnels) nous a semblé le plus adapté.

L’idée était de favoriser les échanges entre les marques de beauté, les différents prescripteurs et le grand public.

Comment as-tu trouvé la première édition ? 

La première édition de la BBF était pour nous un petit coup d’essai. A notre grande surprise, le concept a suscité un véritable engouement auprès du grand public mais aussi des marques de beauté. Au final, BBF#1 a fédéré plus de 800 participants qui attendent avec impatience la deuxième édition.

Bientôt la deuxième édition. Quel est l’objectif ?

Oui la deuxième édition de la Black Beauty Fair aura lieu le 09 & le 10 Septembre prochain.

Cette année, notre objectif est de positionner BBF comme la plateforme incontournable de l’industrie de la beauté en Afrique de l’Ouest. Le rendez-vous annuel où :

  • – les femmes redécouvrent les codes d’une beauté noire & naturelle
  • – les marques de beauté recrutent de nouvelles clientes
  • – les acteurs économiques opérant au sein de cette filière nouent de nouvelles relations, de nouveaux contrats.

Peux-tu nous parler de l’équipe derrière la BBF ?

Black Beauty Fair
Crédit photo: Black Beauty Fair

BBF est organisé par notre agence Black Beauty Lab co-fondée  par :

  • Léna GNININVI, je coordonne toutes nos activités
  • Aniouvi GNASSOUNOU, chargée de projets évènementiels
  • Néné AMOUZOUGAN, chargée de la création graphique & web

Nous sommes accompagnées dans la réalisation du projet, par nos partenaires Ayana Webzine & Nappy de Babi.

Que peux-tu dire de la beauté africaine ?

La question est vaste… Il y a presque autant de beautés africaines que de femmes africaines.

Je dirai juste que nous sommes sur la bonne voie, car progressivement la femme Africaine se défait de ses complexes et redécouvre ses attributs naturels (cheveux crépus, peau noire ébène)

Et cette tendance ne peut que s’accentuer avec l’émergence de nombreuses marques respectueuses de cette beauté africaine, et de talents qui se professionnalisent dans ce sens. 

Y a-t-il des modèles de femmes dans le domaine de la beauté africaine qui t’inspirent ?

Bien sûr! Et elles sont nombreuses ! 

J’ai un profond respect pour toutes les femmes qui arrivent à faire de leur passion, leur métier : Fatou Ndiaye du blog Black Beauty Bag par exemple, qui inspire toute une génération à travers son blog et qui aujourd’hui conseille des marques internationales intéressées par le segment ethnique.

Quelles sont les perspectives d’avenir de Léna ?

Mes perspectives d’avenir sont fusionnées avec celle de Black Beauty Lab. Nous préparons plusieurs projets visant à animer & dynamiser le marché de la cosmétique en Afrique de l’Ouest. Vous en saurez plus bientôt J

Un dernier mot pour nos lectrices !

Si vous êtes de passage à Abidjan, ne ratez pas la prochaine édition du salon Black Beauty Fair : Rdv le 09 & le 10 Septembre 2016 à l’espace Latrille event.

L’entrée est gratuite sur simple inscription ici

Merci beaucoup pour ta disponibilité !

Merci Africa Beauty Mag !

Marianne SK

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE